loading

De nombreux cyclistes circulent en paraissant se soucier peu du Code de la Route, sens interdit, non-respect du feu rouge… En réalité, ils bénéficient de règles dérogatoires qu’il est bon de connaître. Qu’en est-il en ce qui concerne les feux de signalisation ?

Depuis la loi du 28 décembre 2011, de nouveaux panneaux ont vu le jour (même si, à titre personnel, je n’ai pas eu l’occasion d’en apercevoir)

Le panneau B22 autorise les cyclistes à franchir le signal lumineux afin de tourner à droite lorsque celui-ci est dans sa phase rouge ou orange.

B22

Le panneau B23 autorise les cyclistes à franchir le signal lumineux afin de continuer tout droit lorsque celui-ci est dans sa phase rouge ou orange.

B23

Dans les deux cas, les cyclistes doivent céder le passage aux autres usagers de la route circulant sur la voie publique ou la chaussée. Le panneau B23 ne peut d’ailleurs être utilisé qu’à condition que les cyclistes ne doivent pas couper de flux de circulation.

La loi du 15 août 2012 qui est entrée en vigueur le 25 septembre 2012 a résolu une difficulté. Traditionnellement, il est en effet considéré qu’un signal lumineux a toujours priorité sur un signal routier, comme le prévoit le Code de la route. Il est maintenant précisé que les signaux B22 et B23 prévalent sur les signaux lumineux.

Soulignons, et ce point semble perdu de vue par de nombreux cyclistes, qu’en l’absence de panneau, les cyclistes demeurent tenus de respecter les feux de signalisation.

Assurance - Responsabilité - Roulage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *