loading

Dans cette nouvelle rubrique,  nous résumerons des dossiers dont nous sommes saisis et les solutions que nous leur avons apportées. Ainsi, aujourd’hui, nous avons été contacté par l’acheteuse d’un immeuble. La convention était soumise à la condition suspensive de l’obtention d’un prêt. Le prêt n’avait pu être obtenu et, par ailleurs, l’immeuble qui avait été prétendument rénové présentait de nombreux défauts. Un conseil, ne signez pas trop vite. Une promesse d’achat peut vite se transformer en un véritable compromis

Nous vous avons aidé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *